• Le projet Petite Pieuvre Sensation Cocon n'est officiellement présent dans les structures de néonatalogies que lorsque ces dernières ont signé l'autorisation et remis cette dernière à l'ambassadrice.

    Avant cela la présence de pieuvres dans les couveuses et incubateurs n'est pas en lien avec le projet (sauf dans le cas d'un bébé plume transféré depuis une structure signataire) car les premières pieuvres contrôlées par l'ambassadrice ne peuvent être remises qu'après réception de ce document officiel.

    Seule l'ambassadrice est habilitée à remettre des pieuvres aux structures concernées. Les équipes en place assurent ensuite leur distribution aux bébés plumes qui en ont le plus besoin.

    Par ordre de signature des autorisations :

    • avril 2015 : Fontainebleau (77)
    • mars 2016 : CH Jacques Lacarin de Vichy (03), CHU de Bordeaux (33), CH de la Fontonne à Antibes (06)
    • avril 2016 : hôpital Gaston Ramon de Sens (89), CH d'Avignon (84), UES Courlancy à Reims (51), hôpital de Thonon-les-Bains (74) du groupe CH - hôpitaux du Léman
    • mai 2016 : CH de Chalons en Champagne (51)
    • juin 2016 : CH Arnaud de Villeneuve de Montpellier (34), hôpital Saint Vincent de Paul à Lille (59), hôpital d'Antony (92), CH de Troyes (10), CH Annecy Genevois (74), Centre Sanitaire et Médico-Social "Les Rives du Château" à Blâmont (54)
    • juillet 2016 : CH Nord Deux Sèvres de Bressuire (79)
    • août 2016 : hôpital de Niort (79)
    • septembre 2016 : CHI Aix Pertuis à Aix en Provence (13)
    • novembre 2016 : hôpital GH Nord Essonne de Longjumeau (91), centre hospitalier intercommunal de Créteil (94), CH du Kremlin Bicetre (94), polyclinique Majorelle de Nancy (54)
    • décembre 2016 : CH Delafontaine à Saint Denis (93), CH AP-HM NORD de Marseille (13)
    • janvier 2017 : CH de Valenciennes (59), CH Agen-Nerac à Agen  (47), hôpital privé NATECIA de Lyon (69)
    • février 2017 : CHU de Nîmes (30), hôpital Gatien de Clocheville à Tours (37), CH d'Argenteuil (95)
    • mars 2017 : CH Nord Ouest de Villefranche-sur-Saône (69), hôpital Louis Mourier à Colombes (92), hôpital privé de Seine Saint Denis (Groupe RAMSAY) de Le Blanc Mesnil (93), CH d'Angers (49), CH Léon Binet de Provins (77), hôpital privé de Marne la Vallée (Groupe RAMSAY) à Bry-sur-Marne (94), hôpital Privé Armand Brillard (groupe Ramsay) à Nogent sur Marne (94), CH de Bagnols-sur-Cèze (30), hôpital René Dubos de Pontoise (95), hôpital de Voiron (38), hôpital Saint Joseph de Paris (75), hôpital de la Conception à Marseille (13), Hôpital Foch à Surennes (92), CH Sambre Avesnois de Maubeuge (59), CH de Pau (64), Notre Dame de la Miséricorde à Ajaccio (20)
    • avril 2017 : CH Compiegne Noyon à Compiegne (60), CH Nord Franche-Comté à Trévenans (90)

     Marie-Aude

     NB : Les structures figurant en gras sont celles pour laquelle je suis ambassadrice (Majorelle) et le centre Croix Rouge de Blâmont avec lequel nous avons historiquement des contacts privilégiés.


  • Même si j'ai comme ligne de conduite de ne pas partager sur ce blog les informations officielles (liste des structures membres, listes des cotons autorisés / non autorisés, modèles des pieuvres ...) puisque ces dernières sont disponibles dans leur dernière version sur le site officielle, je vous partage exceptionnellement la vidéo réalisée par une collègue ambassadrice, Orane.

    Je conseille à tous (et toutes) les futur(e)s bénévoles de la visionner avant de ne se lancer dans la réalisation de leur première pieuvre.

    Elle reprend tous les fondamentaux du projet, et intègre à la présentation du "comment faire ?" le pourquoi on le fait (et donc les exigences de sécurité).

    Marie-Aude


  • Notre responsable nationale préférée a livré des pieuvres à Fontainebleau et discuté avec le cadre de santé, qui l'a encore remercié pour tout.

    Les pieuvres font bien leur travail auprès des petits bouts et même les pieuvres non conformes sont beaucoup appréciées et attendues au service des urgences.

    Par contre, pour éviter de devoir lire à son niveau (pas le temps pour cela) chaque mot joint à la pieuvre pour voir si le contenu du message lui convient avant la distribution (il y a parfois des messages qui ne correspondent pas à la situation du moment et peuvent donc 'mal tomber'..  seules les coordonnées des personnes ayant réalisé les pieuvres sont désormais ajoutées en tant que de besoin.

    Pour Majorelle, je me propose d'ajouter une adresse courriel, si vous le souhaitez, aux pieuvres que vous me communiquerez pour contrôle, en ajoutant un espace dédié sur le mot aux parents.

    Merci de votre attention et de votre compréhension.

    Marie-Aude


  • Vous aimez ce qu'on fait pour les prématurés ?

    Surtout ne faites rien sans nous contacter car pour présenter le projet, nous avons un dossier spécifique et nos pieuvres doivent toujours d'abord passer dans les mains d'une ambassadrice du projet.

    Il arrive encore que certaines personnes contactent de leur propre chef un hôpital pour présenter le projet et qu'on apprenne que quelqu'un leur a apporté des pieuvres faites "n'importe comment" et surtout sans respecter nos règles de sécurité.

    Pour la pérennité du projet, si vous souhaitez nous aider, merci de me contacter avant toute démarche.

    Marie-Aude





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique