• Aube nouvelle - 3 janvier 2017

    Avec le bémol que les pieuvres ne sont en aucun cas des doudous mais des auxiliaires de soin.

    Oui, nous avons besoin de bénévoles, à Troyes mais aussi partout en France pour réaliser ces pieuvres. Rejoignez-nous.

    Marie-Aude

    Aube nouvelle - 3 janvier 2017